Éditorial : Et si Haïti était réellement le centre de nos intérêts – AZ-INFOS

« La patrie, c’est la terre que les ancêtres m’ont laissée comme héritage, je dois aimer ma patrie, travailler à sa grandeur et à sa prospérité et si c’est nécessaire je dois être prêt à mourir pour elle. »

A-t-on pu, à tort ou à raison, lire et étudier dans ce précieux manuel scolaire, Instructions civiques et morales « J’aime Haïti » , qui nous a tous fait rêver, étant enfants haïtiens. Néanmoins, à bien analyser l’année 2019 avec les différents actes posés par les gens en poste de responsabilité, on peut aisément se demander est-ce qu’il y une réelle attention portée à la cause haïtienne. Ne s’est-on jamais tombés sur ce passage ? Ou du moins, serait-ce une forme de mépris ?

En effet, durant cette année on a vu dérouler le tapis de mobilisation de toute sa longueur, on l’a imbibé de l’huile sous prétexte qu’on défend la cause du peuple haïtien. Ironie du sort, le peuple aura été le seul à être maltraité, culbuté, glissé et tombé chaque fois que le désir de se lever aux yeux du monde se faisait sentir. Ô quel faix !

En effet, bataille : Opposition-Pouvoir, Pouvoir-Opposition, deux faces de la même monnaie de corruption, d’ignorance, de ruse, de cruauté, de cruauté, d’inhumanité sur le terrain d’une nation voulant à tout prix se requinquer. Beaucoup de stratégies furent mises en exécution question de pousser la bande à Jovenel Moïse de plier bagages, mais force est constater le locataire du Palais National tient encore la baraque. Peut-être n’est-il pas conscient de l’incapacité et de l’ignorance politique dont il fait preuve. Ah oui ! Pays locked avec comme conséquences : Paralysie des activités scolaires pendant grand temps, faillite de nombreuses entreprises, ce qui fait grimper à une vitesse supersonique le taux de chômage dans le pays, dysfonctionnement de boîtes publiques et privées, surtout des pertes en vies humaines dont les chiffres diffèrent, violations systématiques des droits de l’homme, tout ça nous conduit aujourd’hui à un pays en lambeaux. Et si Haïti était réellement le centre de nos intérêts ?

En cela, le grand perdant n’est que Madame et Monsieur le peuple qui a vu augmenter sa misère exponentiellement. Entr’autres, cette regrettable aventure a entraîné une folle distribution d’armes à feu dans les quartiers populaires rendant encore plus corsée la situation au sein de la masse défavorisée. Alors ainsi prétend-on défendre les intérêts du pays hmmm merci Mesdames et messieurs, défenseurs du peuple ! Même au moyen d’une loupe, il est difficile de voir Haïti sur la carte mondiale tant nous autres haïtiens, nous ne cessons par nos actes quotidiens d’y rayer son nom.

En outre, vagues d’accusations, d’arrestations, de ruptures de certains contrats signés entre l’État haïtien et Personnes privées, discours inamicaux, hautains et prétentieux, sur ce socle, Monsieur le Président, voulez-vous camper le dialogue tant prôné ? Est-ce ça, la leçon enseignée par Nelson Mandela ? À qui est la faute si aujourd’hui nous avons deux gouvernements illégitimes et inconstitutionnels dans les tiroirs qui tètent les mamelles de la République? Dites toujours vides. Que pensez-vous d’Haïti, en tant que centre de nos intérêts ?

Grands et petits s’unissent à dire n’ayant jamais vécu chose pareille, comme pour vous rappeler à tous combien le bruit de votre échec est retentissant, combien conscience devrait vous conduire à ne pas continuer à chier sur la luminance de notre histoire. Nous voulons cesser de tenir uniquement pour référence les prouesses de nos ancêtres, nous voulons grandir en tant que peuple, nous voulons être dignes du fait d’être le porte-drapeau de la liberté de la race noire dans toute l’histoire du monde. Nous ne voulons plus courir dans le présent avec la fierté du passé sans moyen de préparer un futur heureux. Agissons pour le bien-être du pays !
Si réellement Haïti était notre centre d’intérêt nos actes seraient tout autre sauf ce que nous accouchons-là .

Cessez mesdames et messieurs ! Cessez !

Ce serait de bonne grâce pour Haïti, dans son entièreté !

Mes civilités!

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s