Le MENFP et l’UEH pour une collaboration porteuse d’idées et d’espoir – AZ-INFOS

Ce lundi 03 Février 2020, un important protocole d’accord a été signé entre le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) et l’Université d’État d’Haïti dans les locaux de l’éducation nationale sous la houlette de Pierre Josué Agénor CADET, le ministre et Fritz DES HOMMES, le recteur.

C’est une collaboration qui vise à soutenir les étudiants du point de vue d’enseignement, de formation, de ressources et de partage de ressources éducatives.

À souligner que dans cette résolution, les 25 premiers lauréats du baccalauréat seront automatiquement admis à l’UEH.

En effet, cet accord comporte pas mal de sept (7) articles. Venons surtout à l’article second où il est mentionné : « la formation initiale et continue des enseignants à tous les niveaux, les stages pratiques pour les étudiants, la collaboration et la mise en place de programmes et de projets de recherche en lien avec les commandes du ministère, l’évaluation et l’élaboration de matériels pédagogiques et didactiques. » Des points entre autres qui font souvent sujet de reproches et de débats autour du fonctionnement de ces institutions éducatives.

C’est une activité qui s’est complétée sous les yeux des vices-recteurs de l’Université d’État d’Haïti et divers hauts cadres du dit Ministère dont Dr. Meniol JEUNE, le directeur général et Jackson PLÉTEAU, le directeur de cabinet.

On a résolu qu’un comité d’évaluation de trois membres issus de chacune des deux institutions signataires sera constitué dans les jours à venir dans le but d’assurer les nouvelles mises en place.

Selon le titulaire du MENFP, cette coopération est une avancée importante dans le partage de savoir, de ressources et de compétences entre des institutions publiques pour le bien-être de la jeunesse et de tout le pays. Il a par ailleurs affirmé que cet accord s’inscrit dans une dynamique de construire : « Un vivre ensemble, un penser ensemble et un agir ensemble » qui n’aura d’autres bénéficiaires que la nation haïtienne, notamment la jeunesse.

De son côté, M. DES HOMMES, recteur de l’UEH, pense que cette poignée de main entre les institutions vise à instaurer un dynamisme nouveau à la réforme de l’éducation et renforcer le rôle de l’éducation dans la formation d’une citoyenneté de meilleure qualité et dans la transformation de la nation haïtienne.

À cette cérémonie a également pris part Paul Antoine BIEN-AIMÉ, ancien ministre d’Éducation Nationale, de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, aujourd’hui qui prête ses services à l’UEH. Il y avait en outre, la présence de Lyonel SANON, directeur de cabinet du recteur.

Par delà, nous rappelant combien d’événements de ce genre déjà organisés sans qu’aucune retombée réelle n’est encore à mettre à l’actif de ces derniers. Celui-la, sera-t-il pour une fois porteur de résultats concrets ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s