Neymar, beau 28ème, mais pas à la hauteur des attentes footballistiques – AZ-INFOS

05 Février 1992 – 05 Février 2020, Neymar Da Silva Santos Júnior, c’est déjà 28 ans. Avec beaucoup de belles réalisations à son actif, les unes plus intéressantes que les autres. Que ce soit en clubs ou en sélection nationale, la vedette brésilienne s’est toujours mise en évidence.

Devenu en Août 2017 le joueur le plus cher de toute l’histoire du football, avec cette somme mirobolante( 222 millions d’euros) dépensée par le Paris Saint-Germain et ses Quataris pour enrôler la star du foot mondial, Neymar Junior. Celui-la qui a fait du Neymar-magnat dans la ville des lumières lors de sa présentation.

Cependant, force est de constater qu’il est loin d’être le joueur espéré. Frappé en effet par de nombreuses blessures graves, impliqué dans de louches affaires ( viol, fautes fiscales, accrochages répétés, …) Le prodige brésilien donne l’impression d’être jamais concentré à pourcentage maximum pour construire la grande carrière que son fou talent augurait.

Neymar c’est jusque-là, un passage glorieux à Santos, son club formateur avec lequel il a remporté la Copa Libertadores, une histoire partagée entre le noir et le blanc à Barcelone football Club, qui l’a accueilli en 2013 en provenance de Santos. Après avoir remporté pas mal de titres avec le Club catalan, dont la Ligue des Champions en 2015, avec le titre de co-meilleur buteur à la clef, il avait jugé bon de changer d’air question de sortir sous l’emprise du meilleur joueur du football mondial, Lionel Messi, jugé fait de la mauvaise des manières par nombreux analystes. Surtout par les dirigeants et fanatiques du FC Barcelone.

En effet, un choix pas forcément porteur de sourire. S’il est vrai du côté économique ça fait l’affaire, mais du côté sportif Neymar peine à s’installer aussi fièrement qu’avant au rang des meilleurs. Durant les deux dernières campagnes de Ligue des Champions, on l’a vu partir sur civière à chaque fois et abandonner les siens dans des combats cruciaux. Dans lesquels combats ils ont toujours baissé pavillon ( contre le Réal de Madrid en 2018 et le Manchester United en 2019). Donc, le club francilien court encore à tue-tête derrière le Neymar sauveur qui a donné rendez-vous à un lieu (sommet) qu’il semble lui-même ignorer.

En sélection, malgré ses statistiques folles, plein de buts(61), ce qui fait de lui le troisième meilleur réalisateur du Brésil derrière Ronaldo (62) et Pelé (77). Et des passes décisives(42) en à peine cent (100) matches. En fait, c’est la coupe des confédérations gagnée en 2013 et les jeux olympiques remportés en terre brésilienne en 2016, le seul qui avait manqué au richissime palmarès de la sélection brésilienne, donc un accomplissement lambda pour Neymar et les siens. Néanmoins pas assez pour faire disparaitre les goûts amers causés sa sortie sur blessure face à la Colombie en 2014, alors qu’il jouait jusque-là une très bonne compétition, et le Brésil allait se casser les dents face aux futurs champions allemands(1-7) en demi-finale et par l’élimination en quart de finale de la coupe du monde Russie 2018 où Neymar était sorti par la très restreinte porte.

Aujourd’hui en 2020, le natif de Mogi Cruzes souffle sa 28ème bougie, et ce, sans moindre ballon d’or à son actif, un gâchis pour un joueur aux qualités si indéniables, seulement deux podiums et une cinquième place en 2013, c’est aussi plus de 350 buts déjà en carrière, assez considérable. Par ailleurs, pour l’exercice 2019-2020, il semble motivé on ne peut plus par l’idée d’aider le PSG à passer un cap important sur la scène européenne et pourquoi pas aller remporter une deuxième Copa America consécutive avec le Brésil( il était absent l’an dernier). Vu son talent c’est bien possible, mais son insérieux fait encore défaut. Ceci étant dit, Ney doit pouvoir mettre les bouchées doubles, faire des sacrifice jamais consentis auparavant , rien que pour tourner le vent en son sens, comme l’a si magistralement fait Cristiano Ronaldo.

Par delà, après tant d’échecs déjà essuyé avec le PSG, cette année sera-t-elle celle du crack que tout le monde attend encore ?

L’avenir seul nous dira le reste !

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s