Football-Sanction : Le verdict de l’UEFA contre Manchester City – AZ-INFOS

L’instance du football européen l’UEFA a rendu son verdict ce vendredi 14 février 2020 dans l’enquête sur le fair-play financier (FPF) concernant le club Anglais Manchester City. Les Citizens sont exclus des compétitions européennes pour les deux prochaines saisons (2020-2021 / 2021-2022) et paieront une amende de 30 millions d’euros.

La nouvelle a l’effet d’une bombe dans la presse sportive. Dans un communiqué publié sur le site officiel de l’UEFA ce vendredi, Manchester City ne sera pas éligible à participer aux compétitions des clubs organisées par l’UEFA pour les deux prochaines années à venir. C’est-à-dire les saisons 2020-2021 et 2021-2022. La chambre de jugement de la Commission de contrôle financier des clubs (ICFC) a accusé les Citizens d’être coupables de « graves violations » des règles du fair-play financier (FPF), qui interdit à un club engagé en compétition européenne de dépenser plus que ce qu’il ne gagne et encadre étroitement les injections de capitaux de la part des propriétaires.

Deuxième du championnat Anglais avec 51 points après 25 journées de compétion, qualifiés pour la 8e de finale de la C1 et la finale de League Cup, les Citizens e Pep Guardiola vont devoir évoluer en dehors des compétitions européennes après la sanction infligée par la commission de l’enquête. En effet, les Skyblue avaient contournés les règles du FPF pour alléger sa masse salariale. Le club a d’ailleurs été sanctionné d’une amende de 60 millions d’euros en 2014 pour avoir enfreint les règles.

*Ce qu’il en est en réalité*

L’élaboration, l’introduction et le développement continu du fair-play financier constituent l’un des projets de gouvernance les plus ambitieux menés par l’UEFA. Mais le succès est au rendez-vous : durant les cinq années qui ont suivi son adoption en 2009, les dettes et les arriérés de paiement des clubs européens de première division ont chuté pour passer à moins de 20% du niveau qu’ils affichaient auparavant. (https://fr.uefa.com/)

Devant la dégradation préoccupante de la santé financière des clubs de football européens, le Comité exécutif de l’UEFA a approuvé à l’unanimité, en septembre 2009, un concept de fair-play financier pour le bien du football. Le concept, porté par la famille du football tout entière, reconnaît la nécessité d’une action à l’échelle de l’Europe afin de lutter contre les dérives les plus graves. Les règles relatives au fair-play financier, mises en œuvre en juin 2010, font l’objet de révisions périodiques (2012, 2015, 2018) afin d’intégrer les nouvelles conditions-cadres, mais leurs principes fondamentaux et leurs objectifs demeurent inchangés (https://fr.uefa.com/):

1- améliorer les performances économiques et financières des clubs et renforcer leur transparence et leur crédibilité ;

2- accorder l’importance nécessaire à la protection des créanciers et s’assurer que les clubs s’acquittent de leurs dettes envers le personnel, les administrations sociales et fiscales, et les autres clubs dans les délais ;

3- introduire davantage de discipline et de rationalité dans les finances des clubs ;

4- encourager les clubs à fonctionner sur la base de leurs propres recettes ;

5- promouvoir les investissements responsables dans l’intérêt à long terme du football ;

6- protéger la viabilité à long terme et la pérennité du football interclubs européen.

Ces règles, qui sont détaillées dans le Règlement de l’UEFA sur l’octroi de licence aux clubs et le fair-play financier, s’articulent autour de deux grands axes : l’obligation pour les clubs d’équilibrer leurs comptes pendant une certaine période (première évaluation durant la saison 2013/14) et celle de s’acquitter de leurs obligations liées aux transferts et de leurs obligations de paiement envers leur personnel (première évaluation à l’été 2011). (https://fr.uefa.com/)

Pour n’avoir pas respecté ces règles préalablement établies la commission de discipline a tranché : « la chambre arbitrale a imposé des mesures disciplinaires au Manchester City FC, lui ordonnant de ne plus participer aux compétitions de clubs de l’UEFA au cours des deux prochaines saisons (c’est-à-dire les saisons 2020-21 et 2021-22) et de payer une amende de 30 millions d’euros. » lit-on sur le site officiel de l’UEFA. Mais les doubles champions de la Premier League ne comptent pas rester là et vont faire appel. Ils ont d’ailleurs entamé une démarche auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

Seide Putnam LOUIS-JEAN
putnamlouisjean@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s