Avec deux têtes provenant de l’étranger, Covid-19 débarque et panique Haïti – AZ-INFOS

Le nouveau coronavirus dicte sa loi depuis environ deux mois sur plusieurs pays à travers le monde. En effet, ce jeudi 19 Mars 2020 via une adresse à la nation, le Président Jovenel MOÏSE a annoncé que deux cas ont été identifiés dans le pays (départements Ouest et Artibonite), notamment un belge.

À côté de cette annonce, le Chef de l’État a déclaré état d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire national. À ce fait, un ensemble de mesures vont être prises. Citons : Fermeture des écoles, Universités, Factories et interdiction de toute activité pouvant réunir dix (10) personnes; fermeture des ports et aéroports ; couvre-feu de 8:00 PM à 5:00 AM sur tout le pays. En fait, ces mesures vont être mises en exécution à partir de ce Vendredi 20 Mars 2020.

Le numéro Un de la Nation a aussi mis en garde les marchands qui se préparent à hausser le prix des produits de première nécessité, il a dit entre autres que des sanctions sévères seront prises contre ces opportunistes dépourvus d’humanité.

En définitive, président Moïse a appelé le peuple haïtien dans son entièreté à garder son calme et à se joindre les coudes de manière à faire face au nouveau coronavirus.

Par delà, sachant combien les conditions sanitaires sont déjà précaires en Haïti, le meilleur, ne serait-ce pas de couper tout lien départemental dans le pays, pour éviter le plus que possible la propagation de la pandémie dans le pays ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s