Les causes des douleurs chez certaines femmes durant les rapports sexuels. Quelles solutions ? – AZ-INFOS

Joint au téléphone par la rédaction d’AZ-INFOS TGV, docteur Jean David LAURANGILLES a, depuis la République Dominicaine où il exerce sa profession, fait le point autour de cette question qui intéressera non seulement les femmes, mais également les hommes soucieux du bien-être de leur partenaire. À cela, le docteur a tenu à répondre en bloc à travers un document complet au questionnaire qui lui a été soumis.

À prime abord, les causes à de telles douleurs peuvent être d’ordre physique ou émotionnel.

En effet, les causes physiques de la douleur lors des rapports sexuels varient selon que la douleur survient lors de l’entrée du pénis dans le vagin ou lors d’une pénétration profonde. Cela dit, la douleur de pénétration peut être associée à divers facteurs, notamment:

1-) LUBRIFICATION INSUFFISANTE :

Cela se produit généralement lorsqu’il n’y a pas suffisamment de préliminaires. Une autre cause peut être une diminution des niveaux d’oestrogène après la ménopause ou l’accouchement, ou pendant l’allaitement.

2-) BLESSURE, TRAUMATISME OU IRRITATION :

Les blessures ou l’irritation résultant d’un accident, une chirurgie pelvienne, une circoncision féminine ou des coupures faites pendant le travail pour agrandir le canal de naissance (épisiotomie).

3-) INFLAMMATION, INFECTION OU TROUBLE CUTANÉ :

Une infection des parties génitales ou des voies urinaires peut provoquer des douleurs lors des rapports sexuels. L’eczéma ou d’autres problèmes de peau dans la région génitale peuvent également être le problème.

4-) VAGINISME :

Ces spasmes involontaires des muscles des parois vaginales peuvent rendre la pénétration douloureuse.

5-) ANOMALIE CONGÉNITALE :

Un problème présent à la naissance, tel qu’un vagin non complètement formé (agénésie vaginale) ou le développement d’une membrane qui bloque l’ouverture vaginale (imperforation de l’hymen), pourrait provoquer une dyspareunie.

Cela peut aussi être dû à des facteurs émotionnels : Les émotions sont intimement liées à l’activité sexuelle, elles peuvent donc être un facteur dans tout type de douleur sexuelle.

Ainsi, les facteurs émotionnels sont :

1-) PROBLÈMES PSYCHOLOGIQUES :

L’anxiété, la dépression, les soucis d’apparence physique, la peur de l’intimité ou les problèmes relationnels peuvent contribuer à un faible niveau d’excitation et, par conséquent, à une gêne ou à une douleur.

2-) LE STRESS : Les muscles du plancher pelvien ont tendance à se resserrer en réponse au stress que vous ressentez dans votre vie. Cela peut contribuer à la douleur lors des rapports sexuels.

ANTÉCÉDENTS D’ABUS SEXUELS :

Toutes les personnes atteintes de dyspareunie n’ont pas d’antécédents d’abus sexuels, mais si vous avez été victime de violence, cela pourrait jouer un rôle.

En outre, quelles sont les solutions possibles pour pallier ce problème ?

Les options de traitement varient en fonction de la cause de la douleur :
Si une infection ou une condition médicale vous fait mal, le traitement de la cause peut résoudre votre problème. Changer les médicaments connus pour causer des problèmes de lubrification peut également éliminer les symptômes.

Pour de nombreuses femmes ménopausées, la dyspareunie se produit en raison d’une lubrification inadéquate résultant de faibles niveaux d’oestrogène. Cela peut souvent être traité avec des œstrogènes topiques appliqués directement sur le vagin.

De surcroît, certaines thérapies non médicamenteuses peuvent également aider à lutter contre la dyspareunie:

THÉRAPIE DE DÉSENSIBILISATION. Il y a des exercices de relaxation vaginale qui peuvent diminuer la douleur.

CONSEIL OU THÉRAPIE SEXUELLE. Si les relations sexuelles sont douloureuses depuis un certain temps, vous pouvez avoir une réponse émotionnelle négative à la stimulation sexuelle, même après le traitement. Si vous et votre partenaire avez évité l’intimité en raison de rapports sexuels douloureux, vous pouvez également avoir besoin d’aide pour améliorer la communication avec votre partenaire et rétablir l’intimité sexuelle. Parler à un conseiller ou à un sexologue peut aider à résoudre ces problèmes.

LA THÉRAPIE COGNITIVO-COMPORTEMENTALE :peut également aider à changer les schémas de pensée et les comportements négatifs.

Somme toute, un document riche et complet de Docteur LAURANGILLES pour aider les femmes à venir à bout des soucis rencontrés au cours des rapports sexuels, notamment lors de la pénétration.

Par ailleurs, l’équipe d’AZ-INFOS TGV salue et remercie le docteur de lui s’être mis disponible et promet à son grand public de venir avec d’autres sujets d’aussi grande importance dans notre vie à tous.

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s