Les journalistes sont désormais exempts du couvre-feu – AZ-INFOS

À travers un décret publié en date du 21 Mai 2020, l’État haïtien a fait marche arrière en ce qui avait trait au permis exigé aux journalistes pour circuler au-delà de 8h dans le pays. Et, à l’article 9, on peut remarquer que les journalistes sont énumérés parmi les entités autorisées à circuler sans une telle contrainte.

Peut-on lire en effet à l’article 9 : « Le couvre-feu est maintenu de 8h PM à 5 h AM sous peine de 3 mille gourdes d’amende, de cinq jours d’emprisonnement ou de 15 jours de travail d’intérêt général. Cette disposition ne s’applique pas aux personnels médicaux, pompiers, « journalistes » , agents de la force publique et… » Cela dit, une victoire pour la presse qui n’avait pas accepté d’être dépendante du pouvoir dans l’exercice de son rôle.

Pour rappel, le 19 Mars 2020, suite à l’enregistrement des premiers cas de covid-19 dans le pays, le gouvernement haïtien avait pris la décision d’instaurer couvre-feu (8h PM-5h AM) sur tout le territoire national. Ce qui vient tout juste d’être prolongé de deux mois supplémentaires.

En outre, quel est le bien fondé d’un couvre-feu dans un pays où les activités nocturnes étaient déjà pratiquement au point mort ? N’est-ce pas une façon pour singer les pays étrangers qui le font ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s