Le Onze idéal du football haïtien de 2000 à 2020 de la légende, Bruny Pierre Richard – AZ-INFOS

Après ses anciens coéquipiers en sélection, c’est le tour de Bruny Pierre Richard, ancien capitaine légendaire de la sélection nationale et de Don Bosco de Pétion-Ville, de faire part son onze favori du football haïtien sur les deux dernières décennies. À cet effet, passant lui aussi à l’émission Sport Mania bonus weekend, avec Jean-Pierre Etienne comme animateur vedette, Bruny a ainsi bâti son équipe :

Dans les buts, il a opté pour Johny Placide, qu’il considère être verbal et bon avec les pieds. Au détriment d’un Fénelon Gabard à qui on reproche souvent d’être trop timide et son jeu de pieds moyen.

En défense centrale, ne pouvant pas se choisir lui-même, le capitaine a choisi une paire composée de Jean-Jacques Pierre et Jean Roland Dartiguenave. Bien que ce ne dernier n’a pas beaucoup joué durant cette période, mais il reste une référence pour l’auteur en question.

Dans les postes centraux :
À gauche, une fois de plus, c’est Frantz Gilles qui a eu la faveur.

À droite, c’est Stéphane Guillaume qui a remporté la palme, vu surtout qu’il était là et titulaire lors de la victoire de l’équipe nationale en Janvier 2007.

Au milieu du terrain, l’ogre Pétion-Villois a jeté dévolu sur les trois suivants : Wilfrid Montilas, qu’il considère comme un monstre dans ce poste, rude travailleur et bon organisateur de jeu, accompagné de Monès Chéry et de Johnny Descollines.

Et, en poste d’attaquants :

À gauche, l’auteur a porté son choix sur Donald Guerrier, qui gagne définitivement le respect des anciens.

À droite, Jean-Michel Alexandre Boucicaut, que les observateurs du football national considèrent comme étant le meilleur ailier de cette période.

Et en position de 9, c’est Duckens Nazon qui est choisi par Bruny, pour son sens du but, son hargne et sa personnalité.

Tout au contraire de ces prédécesseurs, Bruny Pierre Richard n’avait aucun mal à donner son équipe et les justificatifs qui s’imposent. Il était sûr de la composition à aligner, preuve qu’il avait minutieusement préparé son devoir.

Par ailleurs, à l’instar des équipes précédemment formées, celle-là va, à son tour, faire place à des discussions de toute sorte. Ainsi, les fans de Péguero Jean Philippe, Éliphène Cadet, Meschack Jérome ou encore de Roosevelt Désir auront de sérieux arguments pour revendiquer une éventuelle place de leur préféré des pré-cités.

Place aux débats argumentés et structurés !
Vive le football !

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s