Dangelo Néard, sévèrement taclé par une haïtienne doctorante à la Sorbonne – AZ-INFOS

Fraîchement nommé par arrêté présidentiel à la tête de la Bibliothèque Nationale d’Haïti (BNH) Dangelo Néard est amèrement critiqué par une haïtienne, du nom de Marie Claudine Paul, doctorante en Histoire de l’art à la Sorbonne, à travers une lettre ouverte.

Pour commencer, Mme Paul a mis en question la capacité M. Néard de répondre à une si lourde tâche sachant qu’il n’a aucune expérience dans l’Administration Publique ou dans la gestion d’une bibliothèque d’une telle envergure. Elle a aussi mis sur la table la jeunesse du directeur, tout en laissant un bémol à une éventuelle précocité productive.

En outre, la doctorante s’est dit choquée de voir qu’après cette nomination le directeur de la très prestigieuse Bibliothèque Nationale continue à animer son émission « Koze kilti » sur Radio France Internationale (RFI), ce qu’elle considère comme un affront vu le prestige que cela traine derrière. Et a, du coup, profité pour demander à M. Néard est-ce qu’il verrait le directeur général de la bibliothèque française animer une émission quelconque en Haïti.

Plus loin, elle a fait savoir être encore plus surprise de voir le numéro Un de la BNH garder son poste de présentateur de l’émission « Des livres et vous » sur Télévision Caraïbes. La dame estime qu’en tant que directeur général de bibliothèque nationale que M. Dangelo Néard ne peut plus animer une émission où il aura à juger ou critiquer les livres et les auteurs d’Haïti, l’impartialité se révèle donc nécessaire en ce sens. Et, elle trouve rabaissant que le directeur d’une telle institution étatique continue à offrir ses services à un media privé.

Grosso modo, Mme Marie Claudine Paul pense que quand on est placé au rang de grand dignitaire de l’État, on doit se donner à fond pour remplir ses fonctions convenablement. Par conséquent, selon la critique le rôle d’animateur du livre est contradictoire et même conflictuel avec la fonction de directeur général de ladite bibliothèque.

Par delà, sachant que M.Dangelo Inrico Néard, directeur général de la Bibliothèque Nationale n’est pas appelé à agir strictement dépendamment des dires d’autrui, toutefois ne serait-il pas sage de la part du directeur de tenir compte des critiques de Mme Paul pourvu qu’elles soient bien fondées ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@mail.com

Un commentaire

  • Gethro Parfait

    « Être placé au rang de grand dignitaire d’État  » n’implique pas toujours une promotion.,si la promotion se définit comme une croissance sur le plan social et économique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s