La Fédération Protestante tire à boulets rouges sur le récent décret présidentiel – AZ-INFOS

Dans le souci de gérer la crise sanitaire qui s’abat actuellement sur le monde entier, le gouvernement haïtien avait publié un décret le 20 Mai dernier traitant de sa gestion dans le pays. Un décret qui a provoqué beaucoup de controverses au sein de la population haïtienne qui y voit certains articles très mal venus. En effet, à travers un communiqué, la Fédération Protestante a affiché son vif désaccord vis-à-vis de certaines dispositions dudit décret.

Par la voix de son président, Pasteur Calixte Fleuridor, la Fédération a qualifié de chimériques, irréalistes, excessives et inapplicables les dispositions du document.

Les regards sont surtout portés sur l’article 6 du décret portant sur la gestion de la crise où est interdit tout regroupement de plus de cinq personnes, ce qui résulterait une amende de trois mille gourdes, de cinq jour de prison où de quinze jours de travail d’intérêt général. Un contenu que rejette ladite fédération qui l’assimile à une atteinte portée contre certaines familles composées de plus de cinq personnes.

Plus loin, pasteur Fleuridor pense que ces dispositions posent de sérieux problèmes quant au fonctionnement de nombreuses institutions du pays, notamment les Cours et les Tribunaux. « Les dispositions de l’article 6 peuvent avoir comme conséquence de faire pourrir et même mourir en prison les gens arrêtés par la Police à cause du Corona-virus » : a ajouté le Président.

En outre, la fédération a fait remarquer que même les institutions étatiques telles la Présidence, la Primature et autres ne respectent pas les mesures du décret. Le numéro Un de la Fédération Protestante croit que ce document a été élaboré sans tenir compte de la réalité sociologique du pays.

Pour finir, ladite structure réclame que soient abrogés, modifiés ou remplacés les articles qui posent griefs. Ils ont profité entr’autres pour conseiller aux autorités concernées de faire plus d’efforts pour sensibiliser la population sur le danger qui sillonne le pays avec la Covid-19 et de distribuer massivement des cache-nez, des médicaments et d’autres produits nécessaires à toute la population.

À cela, alors qu’est mis à l’arrêt le fonctionnement de l’église et de l’école le secteur de sous-traitance industrielle continue à fonctionner normalement malgré le fait que plusieurs cas y ont été testés positifs. En fait, y a-t-il un réel signe de protection de la population dans les actes du pouvoir en place ? Pourquoi met-on autant de temps pour dénoncer un Gouvernement si aveugle sur les déboires du peuple ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s