Assassinat de la poétesse Farah Martine Lhérisson et son mari à leur domicile – AZ-INFOS

La machine de criminalité continue à rouler à grande vitesse sur le sol haïtien. En effet, dans la soirée du lundi 15 juin 2020, aux environs de 8h, la poétesse Farah Martine Lhérisson et son mari Lavoisier Lamothe Junior ont été assassinés dans leur domicile à Péguy-Ville.

Les individus ont donc pénétré la résidence privée des victimes, l’agent de sécurité a été atteint de deux projectiles et est transporté d’urgence à l’hôpital. La dame Lhérisson est morte sur coup et son époux a succombé peu de temps après sous ses blessures dans un hôpital de la capitale. Une scène complétée sous les yeux impuissants de leurs enfants, notamment le petit Laurent âgé seulement de 10 ans.

Il faut signaler que la poétesse était la directrice de l’école Saint-Léonard et professeure de littérature. Auteure de l’œuvre « Intinéraire Zéro (1995) ». Cela dit, en pleine Covid19, Haïti pleure le terrible assassinat de deux de ses enfants.

Qu’une enquête soit rapidement diligentée par la justice haïtienne pour punir les malfrats pour ce crime odieux !

Ainsi, la famille d’AZ-INFOS TGV présente ses sincères sympathies aux familles Lhérisson et Léonard pour ces pertes énormes. Un coup fatal porté sous la gorge de leurs enfants, à qui nous disons :  » Bon courage » !

Que leur âme repose en paix !

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s