Le onze idéal du football haïtien sur les deux dernières décennies, selon Éliphène Cadet – AZ-INFOS

Grand artisan du titre de champion raflé par Haïti en 2007, l’attaquant haïtien Éliphène Cadet était ce samedi 20 juin 2020 de passage téléphonique à l’émission Sport Mania bonus weekend, sur Radio Ibo, avec l’animateur vedette, Jean-Pierre Étienne. Où après avoir fait l’étalage de sa belle carrière, il a profité pour partager son équipe-type durant les vingt dernières années (2000-2020) du football haïtien.

Dans les buts, comme on pouvait le prévoir l’ancien de l’Aigle Noir a opté pour Fénelon Gabard au détriment de Johny Placide sans donner trop d’explications.

En défense centrale, Éliphène ne passe pas par quatre chemins pour sélectionner la paire Bruny Pierre Richard et Jean-Jacques Pierre. Ces deux-là qu’ils considèrent comme deux monuments pour ceux qu’ils ont accompli dans le football haïtien.

Aux postes de latéral : À gauche, c’est une fois de plus Frantz Gilles qui a eu la faveur de ce choix. À droite, c’est Stéphane Guillaume que l’auteur a désigné.

Au milieu du terrain, l’ancien joueur du Tempête FC a fait choix de : Alain Vubert et Monès Chéry qui joueront tous deux en position de récupérateurs(6) et Peter Germain en poste de meneur de jeu (10).

En attaque, Éliphène Cadet a jeté dévolu sur : À gauche, comme ailier, Jean-Michel Alexandre Boucicaut, considéré par plus d’un comme le meilleur à ce poste sur ladite période. À droite, Brunel Fucien, ancien partenaire de T-Phène à l’Aigle Noir et en sélection nationale, celui-là a été très précieux lors de la victoire de 2007 à Trinité et Tobago.Et en pointe, ne pouvant pas se choisir lui-même, il a élu Duckens Nazon qu’il voit comme un tres bon attaquant.

En outre, c’est à Luiz Armelio Garcia que les rênes de l’équipe ont été confiées. Vu les performances de haute portée réalisées par la sélection nationale sous ses pattes en 2007, c’est un choix bien compréhensible.

Plus loin, Éliphène Cadet se croit être le tout meilleur joueur haïtien sur cette période, ce qui fera place à d’énormes controverses.

À bien observer, c’est une équipe majoritairement composée de ses coéquipiers en sélection nationale avec lesquels il a écrit l’une des plus belles pages de sa carrière.

Par ailleurs, les fans de Péguero Jean-Philippe, de Roosevelt Désir, de Donald Guerrier, de Wilfrid Montilas, de Golman Pierre, de Descollines et autres, n’ont-ils pas des questions à poser sur l’absence de leur joueur favori ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s