Me Jacques Lafontant tape sévèrement Me Rockfeller Vincent et lui soumet sa démission – AZ-INFOS

Décidément, rien ne va plus au sein de la République. En effet, après une lettre de blâme adressée à son égard en date du 20 juillet 2020, ce mercredi 22 juillet 2020, le commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant s’en est violemment pris au Garde des sceaux de la République d’Haïti, à savoir Me Rockefeller Vincent, expéditeur de la correspondance de blâme. À qui, il a soumis sa démission à effet immédiat.

Par delà, une démission qui charrie toute une vague de dénonciations et d’avilissements de la part de Me Lafontant à son ancien chef. « J’accuse réception de votre correspondance en date du 20 juillet 2020 dans laquelle vous faites état de rumeurs persistantes en évoquant le problème de l’insécurité foncière et conflit du droit de propriété. Je tiens à vous rappeler qu’entre rumeurs persistantes et faits avérés la différence est énorme. » Peut-on lire au premier paragraphe du texte.

En outre, le chef du Parquet de Port-au-Prince a fait la levée d’une série de dénonciations à l’endroit du ministre de la justice dans ses différents légèretés et agissements comme commissaire du gouvernement près le Tribunal de Première Instance du Cap-Haïtien et en tant que directeur général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), du temps où il occupait ces fonctions.

Par ailleurs, Me Jacques Lafontant a profité pour faire étalage de son bagage académique fort chargé et surtout ne faisant objet d’aucune fraude, pour la pleine information du ministre de la justice, d’après ce qu’il a fait savoir.

In fine, il a dit de ne plus décider à jouer le rôle de subalterne de Me Vincent qui n’avait pas manqué de le lui rappeler dans la lettre de blâme lui ayant été adressée.  » Fort de toutes ces constatations, jai choisi de ne plus être votre subalterne et je vous soumets ma démission qui a un effet immédiat. » A écrit Me Jacques Lafontant en guise de conclusion.

Ceci étant dit et fait, n’est-ce pas une nouvelle preuve que l’administration publique est majoritairement constituée d’imposteurs, de corrompus et de rapaces ? Avec de telles têtes, à quoi le peuple haïtien peut-il s’attendre, surtout en matière de sécurité ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s