L’OPC se prononce sur la crise que connaît l’ED’H – AZ-INFOS

L’électricité d’Haïti (ED’H) fait face à une crise sans bornes depuis plusieurs mois déjà, occasionnant un rationnement d’énergie calamiteux dans le pays. En effet, touché par la question, l’Office Protecteur du Citoyen (OPC) s’est prononcé sur la question à travers une note datée du 27 juillet 2020.

Dans ce texte, on peut lire : « Il y a lieu de souligner que les cas de viol, de vol à main armée et de braquage sont à la hausse surtout le soir puisque le black-out favorise la remontée du phénomène du banditisme. À titre d’exemples, des actes de vol de nuit perpétrés à l’intérieur de certains hôpitaux sur plusieurs personnes (patients, parents de patients) ont été rapportés. »

Plus loin, l’institution de la protection du citoyen se dit préoccupée par les conséquences de ce black-out généralisé sur le secteur de communication, à savoir les télévisions, les radios et agences en ligne, également les hôpitaux du pays.

De surcroît, l’OPC appelle les acteurs à prendre leurs responsabilités, à faire un dépassement de soi pour remédier à cette situation dans le plus bref délai pour le bien-être de l’institution et de la population haïtienne.

En clair, quelle est la source originale de cette crise au sein de l’ED’H qui se fait déjà pérenne ? Par ailleurs, achant que le black-out s’est installé dans le pays depuis plusieurs mois, peut-on considérer uniquement la mésentente provoquée par la nomination de Michel Présumé ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s