Le Bayern fait des étincelles au stade de Lumière et carbonise le Barça – AZ-INFOS

Ce vendredi 14 août 2020, les yeux étaient rivés sur le stade la Luz de Lisbonne pour le troisième quart de finale de la Ligue des champions de la saison 2019-2020 entre le Bayern de Munich et le FC Barcelone. En effet, le club allemand a survolé les débats en infligeant une cinglante défaite au FC Barcelone, sur le score sans appel de 8 buts à deux.

En fait, les Bavarois ont fait main mise sur le jeu dès l’entame et c’est fort logiquement qu’ils ont ouvert le score très tôt de la partie, soit à la 4ème minute par l’intermédiaire de Thomas Müller, idéalement servi par Robert Lewandowski, (1-0). Puis 3 minutes après, soit à la 7ème, les barcelonais ont rétabli l’équilibre au tableau d’affichage (1-1) sur un but contre son camp de David Alaba sur un centre de Jorgi Alba.

Ce but avait quelque part galvanisé le Barça qui aurait pû prendre l’avantage à trois reprises, avec Suarez qui a manqué son face-à-face contre Manuel Neuer (10′) et deux fois avec Messi dont le petit centre est allé percuter le poteau droit bavarois (11′) et sur une action solitaire où son tir n’était pas assez appuyé pour inquiéter le gardien allemand(20′).

En guise de sanction, l’ogre munichois a marqué trois buts en à peine 9 minutes pour quasiment plier la rencontre : Ivan Perisic 22′, Serge Gnabry 27′ et Thomas Müller 31′ pour son doublé personnel. Et le score était déjà de 4 buts à 1. La barque catalane prenait de l’eau. Ce qui allait être le score de la première mi-temps malgré d’autres occasions orchestrées par les hommes de Hans-Dieter Flick, par maladresse ou par exploits de Ter Stegen ou des défenseurs il n’y avait pas d’évolution (4-1).

En seconde période, le Barça est revenu avec de nouvelles dispositions, notamment avec l’entrée d’Antoine Griezmann à la place de Sergi Roberto. À la 57ème minute, Luiz Suarez redonne espoir aux barcelonais avec une superbe réalisation sur un service de Jordi Alba, le Pistolero a éliminé Jérôme Boateng d’un dribble dévastateur du pied droit et a ajusté Neuer du pied gauche (4-2).

Quelques minutes plus tard, le Bayern de Munich allait reprendre le contrôle de la situation en tenant les barcelonais à l’écart avec un cinquième but, œuvre du très bon Joshua Kimmich sur une action de grande classe d’Alphonso Davis, le jeune canadien, qui a mystifié Semedo sur le côté gauche avant d’offrir le but à son compair latéral, 5-2 donc à la 63ème. En outre, de nouveaux changements ont été effectués par Flick surtout l’entrée de Coutinho à la 75ème minute à la place de Serge Gnabry.

À la 82ème minute de la partie, est enfin arrivée la réalisation du butteur fétiche de la maison, Robert Lewandowski, bien servi par Philippe Coutinho, il marque le 6ème but bavarois(6-2). Comme revanche, le meneur de jeu brésilien a parachevé son œuvre en plantant deux nouveaux buts, à la 85ème et à la 89ème. Dès lors, le score était de 8 à 2. Désillusion, déculottée, humiliation et…! Les mots pouvant qualifier la déroute calatane, il n’en manquait pas.

La Bayern pulvérise le Barça et écrit une nouvelle page d’histoire dans le grand livre de la Ligue des champions en devenant la première équipe à marquer à huit reprises en phase éliminatoire de la compétition.

Ainsi donc, mercredi prochain, les Bavarois joueront soit Manchester City, soit Lyon. Ces deux derniers qui s’affronteront le samedi 15 août 2020 pour une place en demi-finale.

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s