Lyon déchire Manchester City et bondit en stade des demi-finales – AZ-INFOS

Alors que les pronostics étaient largement en faveur de Manchester City dans ce match comptant pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, Lyon a créé la sensation en domptant l’équipe de Josep Guardiola sur le score de 3 buts à 1.

En effet, après son exploit face à la Juventus de Cristiano Ronaldo, les lyonnais ont commencé leur quart avec quasiment les mêmes dispositifs. Inquiétants dès les premières minutes, ils ont tenu City à l’écart du but d’Anthony Lopes. Jusqu’à trouver l’ouverture du score à la 24ème minute de jeu par l’excellent Cornet suite à un ballon mal repoussé par la défense Cityzen conjuguée à une mauvaise sortie d’Ederson Moraes (0-1, 24e).

Ainsi, frappés dans leur orgueil les poulains de Guardiola se sont jetés à l’assaut dans le souci de mettre les pendules à l’heure. Mais c’était sans compter sur une défense lyonnaise omniprésente. Les hommes de Rudy Garcia ont donc tenu ferme jusqu’à la fin de la première partie qui s’est soldée en faveur des français. (1-0).

À la reprise, de nouvelles dispositions ont été mises en place par Pep Guardiola pour tenter de casser le verrou lyonnais avec notamment l’entrée de Ryad Mahrez à la 56ème minute. Ce dernier lui-même qui allait trouver Sterling dans l’intervalle qui a dribblé et glissé un bon ballon en direction de Kevin De Bruyne. Le meneur de jeu belge n’avait qu’à ajuster Lopes (1-1, 69e).

Un but qui avait remis City dans son bain, néanmoins c’était avant l’arrivée efficace et déterminante de Moussa Dembélé (75e) à la place de Memphis Depay. L’ancien des Celtics Glasgow a claqué un doublé (79′ et 87′) à chaque fois sur une défense de City aux abonnés absents et des interventions peu rassurantes d’Ederson. Surtout le troisième but où il a relâché dans les pieds de l’attaquant français un tir pas violent D’Houssem Aouar, qui a encore livré une performance XXL.

Le destin a visiblement souri aux français qui ont profité de la maladresse des attaquants cityzen, G.Jesus 77e et surtout Rahim Sterling 86e qui, seul face au but, a manqué l’immanquable. Et l’affaire était définitivement pliée pour Guardiola et sa troupe. Une défaite retentissante qui donnera encore des arguments aux détracteurs du stratège espagnol.

Que dire donc de cette pimpante équipe lyonnaise d’une défense rigoureuse, omniprésente et appliquée qui se hisse seulement pour la deuxième fois de son histoire en demi-finale de la Ligue des champions. Encore pour la première fois, on a deux clubs français, à savoir Lyon et PSG, au dernier carré.

Le cap est donc désormais porté sur mercredi 19 août 2020 où les Gones croiseront le fer avec les Munichois qui, hier, ont infligé une cinglante défaite au Barça, soit 8-2.

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s