Des policiers fuient Cité-Soleil pour manque d’équipements, déplore RNDDH – AZ-INFOS

Alors qu’un calme semblait régner sur Cité-Soleil, mais ces derniers temps les gangs ont repris du poil de la bête en semant le trouble dans la population. Au point que les forces de l’ordre ne peuvent que rester les bras croisés face aux agissements de bandits mieux équipés ou encore vider les lieux.

À cet effet, les agents policiers confiés au commissariat du plus grand bidonville du pays ont dû prendre la fuite surtout après la mort du policier Wismick Aristil, survenue le 1er Juin 2020, pour se sauver de cette scène qui les dépasse et ont laissé vide ledit poste de police, a constaté le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) dans son dernier rapport. Pour remédier à cette situation, une patrouille d’UDMO a été placée par devant le commissariat, mais cela n’a pas empêché que les bandits l’ont pris d’assaut.

Ainsi, jour après jour, des actes d’assassinats, d’incendie, de viols sont enregistrés à Cité-Soleil sans que des décisions ne soient prises pour protéger la vie et les biens des habitants. L’incapacité de la PNH se fait évidente, ce que dénonce l’équipe de Pierre Espérance. Qui, par ailleurs, réclame que soient identifiés et punis tous les policiers qui sont de connivence avec l’équipe du G-9.

En effet, tout par et pour les bandits dans le plus grand bidonville du pays où ils éteignent des vies à cœur. Alors, pourquoi cela ne dit-il rien aux dirigeants haïtiens ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s