Les portes de l’UEH, fermées du 7 au 9 septembre 2020 pour cause de protestations – AZ-INFOS

L’Université d’État d’Haïti fait face depuis grand temps à une crise d’une rare profondeur. En effet mis à cela, à travers une note datée du 03 septembre 2020, le rectorat de ladite université a annoncé un arrêt de travail partant du lundi 7 au mercredi 9 septembre 2020 en signe de protestation suite aux assassinats de deux de ses membres, à savoir Me Monferrier Dorval, professeur à la Faculté de Droit et des Sciences Économiques (FDSE) et Mical Sanul, étudiant-mémorand à la Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire (FAMV).

Dans le premier paragraphe peut-on lire :  » Le rectorat de l’Université d’État d’Haïti (UEH) porte à la connaissance de la communauté universitaire et du public en général que le conseil l’Université, réuni en session extraordinaire le mercredi 2 septembre 2020, a décidé que les portes de l’Université d’État d’Haïti resteront fermées du lundi 7 au mercredi 9 septembre 2020 en signe de protestation contre l’assassinat crapuleux de deux membres de l’institution, à savoir le Docteur Monferrier Dorval, éminent professeur de droit constitutionnel et de méthodologie et Bâtonnier de l’ordre des avocats du Barreau de Port-au-Prince et l’étudiant-mémorand à la Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire (FAMV), Mical Samul ».

Plus loin, les responsables de l’UEH ont fait savoir que cette décision est prise dans le souci de dénoncer la situation d’insécurité qui prévaut dans le pays depuis déjà des lustres. Entre autres, ils réclament que lumière soit faite sur les d’assassinats de ses deux membres.

In fine, l’instance suprême de l’UEH a présenté ses condoléances à tous les éplorés par ce double assassinat : « Le Rectorat, une fois de plus, renouvelle ses condoléances émues à la communauté des Facultés de droit, d’agronomie et des sciences humaines de l’UEH, à l’ordre des avocats du Barreau de Port-au-Prince, à tous les parents et amis affectés par ces assassinats révoltants et douloureux », peut-on lire dans le dernier paragraphe de cette note d’information.

Par ailleurs, quand cessera-t-on de pleurer le départ pour l’orient éternel de nos cadres et futurs cadres dans des conditions si crapuleuses et regrettables ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s