Le parti politique REPAH donne sa position sur la situation actuelle du pays – AZ-INFOS

À travers une note de presse rendue publique en date du 25 septembre 2020, le parti politique baptisé Renaissance Patriotique d’Haïti (REPAH) a fait valoir sa position sur les différentes crises auxquelles est confrontée Haïti. En effet, de la sécurité à la constitution du nouveau CEP, REPAH a tout passé en revue.

En fait, ladite structure politique a fait part de ses inquiétudes sur la vague d’insécurité qui frappe le pays de plein fouet surtout au niveau des quartiers populaires. Où des gangs armés se joignent la main pour semer la terreur dans certaines zones réputées. Et tout ça, sans que les autorités ne fassent rien pour garantir la sécurité des citoyennes et citoyens du pays. Une situation qui porte les dirigeants de REPAH à questionner la mission de l’Administration Moïse-Jouthe qui est de garantir la sécurité de la Nation.

En outre, le parti politique en question tire à boulets rouges sur la formation du Conseil Électoral Provisoire (CEP) par président Jovenel Moïse :  » Le parti politique Renaissance Patriotique d’Haïti (REPAH) condamne la décision maladroite du président Jovenel Moïse de constituer un CEP (Conseil Électoral Provisoire) sans consultation préalable avec les secteurs vitaux du pays. De tels agissements prouvent que le président veut organiser des élections officielles, sur mesure dans le pays, ce qui aggravera la crise et enfoncera le pays dans l’instabilité politique, la misère, le chômage et l’incertitude >>, peut-on lire dans ladite note de presse dont la copie est parvenue à la rédaction d’AZ-INFOS TGV.

Plus loin, REPAH a mis emphase sur les violations de certains articles de la constitution de 1987 tirées dans le décret présidentiel relatif au mandat du Conseil Électoral Provisoire. En fait, la question de référendum est en nette contradiction aux articles 191, 191.1 et 191.2 de la constitution en vigueur.

Encore, l’organisation politique REPAH a fait un point sur l’article 284.3 où il est interdit de modifier la loi fondamentale du pays par voie référendaire.

In fine, les responsables et disciples dudit part appelle les structures concernées à faire faisceau contre le plan macabre du Chef de l’État : << Le parti politique Renaissance Patriotique d’Haïti (REPAH) lance un appel à l’unité de toutes les forces vives de la vie Nationale afin de faire échec au plan du Président Jovenel Moïse d’instaurer un régime Dictatorial dans le pays >>, ont-ils écrit pour terminer cette note signée par le Coordonnateur national, M. Manassé Polimice et le Secrétaire exécutif M. Kensley Alfred.

Ainsi, cet énième cri contre les désirs dictatoriaux de Jovenel Moïse, fera-t-il les effets escomptés pour aider la terre chère à Dessalines de connaître des jours meilleurs ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s