Aucune date retenue par la Cour de Cassation pour se pencher sur l’affaire du CEP – AZ-INFOS

La formation du Conseil Électoral Provisoire (CEP) par le président de la République, Jovenel Moïse, continue à faire débat au niveau de la population haïtienne. En effet, depuis la gifle subie par les membres de la nouvelle équipe électorale le 22 septembre dernier, les magistrats de la Cour de Cassation n’arrivent toujours pas à se fixer une date pour la question du CEP.

À cela, à Le Nouvelliste, la juge de la Cour de Cassation, à savoir Me Wendelle Coq, a fait savoir qu’aucune décision n’est encore prise en ce qui a trait à la possibilité de se pencher sur l’affaire du Conseil Électoral Provisoire. Elle a entre autres affirmé qu’aucune date non plus n’est retenue.

Plus loin, sur les menaces dont elle est la cible, la juge a rassuré la population en faisant savoir que des mesures de sécurité ont été prises à cet effet.

Par ailleurs, il faut signaler que malgré la non-installation jusqu’à présent du CEP, une séance de travail est déjà organisée ce mercredi 30 septembre 2020, avec le chef du Gouvernement, Joseph Jouthe, qui promet de mettre tout à la disposition du CEP pour faire son travail.

Ainsi, la Cour de Cassation, se verra-t-elle donner acte au Pouvoir en place dans cette énième violation de la constitution de 1987 ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s