Madame Odette Roy Fombrun, triste de l’état abject du pays – AZ-INFOS

Le pays patauge dans une boue socio-politique d’une extrême puanteur. En effet, dans un long texte daté du 13 octobre 2020, dont la copie est acheminée à la rédaction d’AZ-INFOS TGV, l’écrivaine de 103 ans, Odette Roy Fombrun s’est dit être triste de laisser Haïti dans cette situation délabrée.

Pour Mme Fombrun, il est impossible de voir l’avenir quand tout est question de violence, de victimes un peu partout, des gangs qui s’imposent comme des tout-puissants. C’est impensable.

« Quelles options sont souhaitables ou même possibles ? Pour répondre à ces questions, j’affirme qu’il est indispensable de planifier et d’organiser une vraie Konbit Nationale, l’incontournable Conférence Nationale tant souhaitée qui décidera de la voie à prendre pour l’avenir du pays », peut-on lire dans ce texte où une fois de plus, elle a fait appel à l’unité.

Par ailleurs, l’écrivaine lance un cri à la raison à l’ensemble des couches sociales du pays, sans distinction aucune, sur le fait qu’on est tous des citoyens haïtiens. Ainsi dit, nous devons nous unir pour sauver Haïti.

En outre, la dame nationale regrette que le « kraze brize » et le « pays locked » occupent tant de places dans la chaîne d’activités du pays.

« Aujourd’hui, je suis convaincue qu’il nous faut en plus la participation intelligente de modérateurs expérimentés, neutres. J’affirme aussi qu’il faut que chacun s’élève à la hauteur de vrai citoyen en acceptant de faire des sacrifices personnels en faveur du pays, de la stabilité politique et économique, du retour à la voie constitutionnelle et au renforcement des institutions », a-t-elle lancé.

De plus, madame Odette Roy Fombrun croit que le temps n’est pas au renversement de gouvernement, ni de prises de décisions unilatérales. Il est donc aux progénitures de la nation haïtienne de travailler ensemble pour changer son visage.

In fine, elle a ajouté : « Il vous faut vous accorder sur des options de sagesse pour un avenir constructif et inclusif !Je vous dis au-revoir avec tous mes vœux de PAIX et de BONHEUR pour tous ».

Ainsi, n’est-ce pas un cri de sagesse sur lequel les haïtiens de toutes contrées doivent se joindre pour poser et trouver les solutions aux problèmes qui rongent le tissu social haïtien ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s