L’USGPN, lavée par la DCPJ du sang de Grégory Saint-Hilaire – AZ-INFOS

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les enquêteurs de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) ont fait savoir que la mort de l’étudiant Grégory Saint-Hilaire n’était pas occasionnée par la garde du Palais National. C’est du moins ce qu’a rapporté M. Jonet Vital, inspecteur divisionnaire.

En effet, M. Vital se basant sur les dernières données de l’enquête, a affirmé que le jeune homme a été exécuté d’une arme de poing. Ceci étant dit, cela n’implique pas le corps chargé de la garde du Palais National.

Pour rappel, l’ex étudiant de l’École Normale Supérieure (ENS) et de Faculté de Droit et des Sciences Économiques (FDSE) a été atteint d’une projectile au dos le 02 octobre 2020, qui a finalement occasionné sa disparition de ce monde.

Par ailleurs, sachant les gabegies commises par les agents de l’USGPN, ce même jour, autour de l’ENS, ne serait-il pas judicieux que lumière soit faite sur l’identité de l’assassin ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s