Le cena : Symbole d’une école particulière en haïti – AZ-INFOS

Le Centre Éducatif Noël des Anges (CENA) élabore son calendrier, son programme et fonctionne à son propre rythme depuis déjà quatre années dans le plus grand bidonville du pays. Pour trois cent (300) gourdes, cet établissement forme des enfants jamais scolarisé.

A environ trois (3) minutes de marche de la route nationale numéro 1, la rue Oscar Pérodin loge le Centre Éducatif Noël des Anges dans la commune de Cité Soleil dans un bâtiment à deux niveaux et en structure métallique. Il date de février 2016. Des espaces aménagés pour le football, le basket-ball et le tennis de table dominent sa grande cour de récréation bien entretenue. Autour du centre, il n’y a que des terrains vides, conséquences de l’insécurité permanente dans la zone, engendrée par les affrontements entre divers gangs armés.

Le CENA subsiste de l’appui de plusieurs particuliers et institutions dont la HINOTO S.A. Il est placé sous la tutelle des Sœurs de Saint Joseph de Cluny, des Frères de l’Instruction Chrétienne et des Pères de Saint Jacques. «La mission du centre est d’accueillir des préadolescents de la communauté, à partir de neuf (9) ans, non scolarisés dans le but de les amener à un niveau de sixième année fondamentale», informe Pierre Jean BAR, le directeur général de l’institution.

«On les détecte dans les rues de la Cité et on les évalue avant de commencer. On ne recrute que ceux qui ne savent rien. Les admis entrent en niveau préscolaire», poursuit Monsieur BAR.

Pour la suite, un système, en dehors des normes du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), attend les élus.

La dichotomie niveau/groupe.

Les quatre vingt trois (83) enfants de l’établissement sont reparti en six (6) salles de classe. Des appellations traditionnelles comme première ou cinquième année fondamentale font de plus en plus place à jeunes, moyens et ainés, classés par niveau ou par groupe. «En français, en langage (oral) et en mathématiques, les enfants sont regroupés en niveau.Tandis qu’en science sociales et expérimentales, ils sont classés par groupe d’âge. Ce qui engendre un changement permanent de salle, d’enseignants et de camarades», explique le professeur suppléant, Jean Fritznel SAINVARIN.

Cette façon de faire provoque des cas où un élève peut se trouver à la fois en français, niveau quatrième année, et en mathématiques, niveau première année. D’où, un changement régulier de la liste des classes. Cette situation exceptionnelle prive le CENA de la reconnaissance du MENFP, mais pas de celle du Ministère des Affaires Sociales et du Travail (MAST).

Le processus d’évaluation s’ajoute à cette danse nouvelle dont les pas nécessitent une excellente précision. Les textes d’examens proviennent de l’extérieur. «Disons qu’un test nous vient de l’Institution Saint Louis de Gonzague. Deux aspects sont à considérer. S’il s’agit du niveau de l’élève, l’évaluation sera individuelle. Si c’est le groupe d’âge auquel il appartient qui est considéré, elle sera collective», relate la directrice pédagogique, Islande LAGUERRE.

Mais quelque soit le facteur pris en compte, ici, personne ne redouble.

Un petit personnel enseignant.

D’un directeur-professeur à la cuisinière responsable de l’atelier de cuisine, tous les employés du CENA (ou presque) ont au moins une double tache. Le petit personnel n’échappe pas à la règle. Il est le principal acteur des activités parascolaires.

Yolande MICHEL, la trentaine, s’occupe du ménage. Cette fonction ne la prive guère d’une place à la cuisine ni de l’enseignement du commerce. «Je fais les installations de plusieurs produits comme le riz, le maïs… les enfants viennent acheter pour ensuite revendre à leurs camarades. Pas avec de la vraie monnaie, bien sûr. J’ai la responsabilité de leur faire comprendre le système monétaire haïtien dans mon atelier», raconte-elle.

Natalie Ville-Neuve ALEXANDRE, Wilbert JOSEPH, Hérold ainsi connu (l’homme de l’entretien), quant à eux, animent respectivement les ateliers de cuisine, de couture et de jardin.

Les bénéficiaires témoignent.

Chaque élève verse trois cent (300) gourdes pour les frais scolaires. De cette modique somme, un goûter et un déjeuner quotidien sont offerts. A entendre le témoignage des enfants, tout est parfait. «La permutation des enseignants est une très bonne idée» se réjouit Madeline LABOCHE, 14 ans. Woudeline GÉRARD, même âge, de son côté, s’enthousiasme de l’absence de violence physique. La survie des ateliers est à encourager, de l’avis de Rosemita CHÉRY, 11 ans.

L’année scolaire 2020-2021 s’annonce spéciale pour le Centre Éducatif Noël des Anges. Des enfants pourront boucler le cycle d’études. Une grande première. Ensuite, adviendra leur intégration à L’École Mère Louise et/ou à l’École Jean-Marie Guilloux en septième année fondamentale. Il reste à savoir si l’adaptation sera facile, loin des passages en niveau supérieur en cinq (5) mois.

Autre chose à découvrir : la place du CENA dans la catégorie des établissements scolaires du pays. Établissements, ayant, pour la plupart, la possibilité de fixer leurs objectifs, de fonctionner à leur rythme, de suivre leur calendrier, d’établir leurs horaires. Tout ça, sous l’impuissant regard du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle.

Jeff Mackenley GARCON jeffmacken10@gmail.com

2 Commentaires

  • Jean Claudy DOMINIQUE

    J’aime cette initiative tant mieux

  • Bravo et merci à Jeff Mackenley Garçon, très bel article complet et bien détaillé. Il aide à comprendre la méthode d’éducation pour arriver à mettre des élèves perdus par ce pauvre pays, à niveau. Superbe initiative. Cordialement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s