Au Brésil, Lula prépare son retour en politique et devance Bolsonaro dans les sondages – AZ-INFOS

Jair Bolsonaro est en difficulté pour sa réélection. Le président brésilien devra sans doute affronter un homme politique qui revient de loin et qui semble avoir les faveurs des Brésiliens : l’ancien chef d’État Lula.

Lula, ancien président (2003-2010), ancien prisonnier, repartirait bien en campagne. Lors d’un sondage publié mercredi 12 mai par l’institut Datafolha, une question a été posée à 2 071 personnes : à la présidentielle de 2022, voteriez-vous pour Bolsonaro ou Lula ? 41% ont dit Lula et 23% Bolsonaro au premier tour et 55% contre 32% au deuxième tour. Si on ne suggère pas de noms, Lula est toujours devant, mais avec une courte avance (21% contre 17%). Plus important encore, un électeur sur deux avoue ne pas savoir pour qui il va voter.

Si Lula et Bolsonaro sont les noms les plus cités, ils sont aussi les plus rejetés. Il semble donc que les Brésiliens n’aient pas d’autre choix que faire avec ceux qui existent, tant qu’aucune autre figure politique n’émerge.

L’ancien président Lula a fait de la prison, comment peut-il prétendre à cette élection ? Parce que la vie judiciaire brésilienne sait créer la surprise. En mars, elle a annulé la condamnation de Lula. L’ancien président de 75 ans a fait 17 mois de prison pour corruption en 2018 et 2019 mais la Cour suprême a estimé que le tribunal qui l’avait jugé n’était finalement pas compétent.

L’homme fort du parti des Travailleurs a donc repris le chemin de la politique même si il ne s’est pas encore déclaré candidat. Tout ressemble pourtant aux prémices d’une campagne : ces derniers jours, Lula a rencontré des responsables politiques, sonder ses alliés et discuter avec des entrepreneurs. Sans oublier les attaques contre son futur adversaire : « S’il avait un peu de grandeur », Jair Bolsonaro devrait « s’excuser » pour sa gestion de l’épidémie de Covid-19, qualifiant le virus de « plus gros génocide » de l’histoire du Brésil et les décisions du président actuel « d’imbéciles ». 428 000 personnes sont mortes à cause du virus dans le pays.

Bolsonaro mis en cause et critiqué

Une enquête parlementaire a été lancée fin avril pour déterminer si il y a eu négligence, voire corruption de la part du président d’extrême-droite. Jair Bolsonaro est accusé de ne pas avoir pris au sérieux la crise sanitaire.

Jair Bolsonaro est critiqué par l’opposition, lâché par ses alliés et affaibli sur la scène internationale. Son corona-scepticisme assumé en agacent plus d’un. Sa base solide de fidèles, entre 25 et 30% suffira-t-elle à le faire réélire ? Il a déjà promis de contester le résultat de l’élection. En face, Lula se rêve en « Biden brésilien » qui vient apaiser le pays et réconcilier le peuple. Un président populiste qui gère mal la pandémie et qui perd l’élection contre un vétéran de la politique. Ça nous rappelle quelque chose…

© Franceinfo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s