Volte-face de la SOGEBANK de sa décision jugée scandaleuse concernant certains dépôts – AZ-INFOS

Alors que des voix s’élevaient un peu partout autour de la récente mesure de la SOGEBANK d’exiger un taux de 0,35% des transactions dépassant 1 000 dollars américains, l’institution dit annuler sa décision et s’excuse auprès de sa clientèle. Et ce, via un avis daté du 17 juin 2021, dont la copie est acheminée à la rédaction d’AZ-INFOS TGV.

« La SOGEBANK s’excuse auprès de sa fidèle clientèle et du public en général pour la confusion créée par la note circulant sur les réseaux sociaux. La SOGEBANK a l’avantage d’informer le grand public que cette mesure a été annulée », ont-ils écrit.

Outre les réactions des abonnés de cette banque commerciale, d’autres grands noms avaient pressé la sonnette d’alarme face à cette décision jugée scandaleuse. En effet, c’était le cas pour les économistes Eddy Labossière et Etzer Émile.

Selon le premier : « Il n’y a aucune différence entre une banque qui exige un taux se 0,35% sur tout dépôt dépassant $1000 US et des kidnappeurs qui réclament $ 1,000,000 US comme rançon. Ceci témoigne tout simplement de la faiblesse et de la complicité de l’État. Avait déclaré en substance M. Labossière la vieille de ladite décision.

Avant d’être imité par Etzer Émile quelques heures plus tard :  » Vouloir facturer le client 0,35% sur les dépôts en cash supérieurs à US $1000 est contraire à la mission d’une banque. C’est un véritable scandale. La banque qui réalise des profits avec l’épargne de la clientèle en octroyant des prêts devrait de préférence rémunérer le client sous forme d’intérêts.

Au lieu de se mettre au service de la clientèle et de la population, cette banque préfère les sanctionner. INCROYABLE », a écrit M. Émile à travers une note.

In fine, l’économiste invite la Banque de la République d’Haïti (BRH) à prendre des décisions drastiques visant à sanctionner de telles dérives au niveau du secteur bancaire dans le pays.

Par-delà, y a-t-il réellement des mesures de l’État visant à protéger les clients contre les agissements des responsables des banques commerciales en Haïti ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s