Nidger F. J. PAUL remporte haut la main la sixième édition du concours de plaidoirie sur les Droits humains – AZ-INFOS

Nidger Ferdinand Judson Paul

Ô la belle parole ! Ô la parole argumentée ! Ô la plaidoirie !
C’est dans une Cour de Cassation où les décors étaient bien plantés que Nidger Ferdinand Judson Paul s’est emparé de la sixième édition du concours de plaidoirie. Cette compétition organisée depuis 2015 par le Bureau des droits humains en Haïti (BDHH). Le vendredi 03 septembre 2021, l’étudiant de l’École de Droits et des Sciences Économiques des Gonaives (EDSEG) a écrit son nom en lettres indélébiles dans l’histoire de cette compétition.

En effet, pour y arriver, autour du sujet : « La vaccination obligatoire », il fallait affronter dans un premier temps, l’oratrice de marque Minouche Bastien, de l’Université Quisqueya, en demi-finale. Une tâche de laquelle, l’ancien élève du Collège Isaac Newton s’est bien enchargée. Et c’est avec mérite, qu’il a remporté son match et s’est taillé une place en finale.

En finale, il fallait croiser le fer avec Stephaneau Déhilaire, brillant étudiant de la Faculté de Droit et des Sciences Économiques (FDSE). Qui pour sa part a dû s’employer pour se défaire de l’élégante Watsnya Déborah Michel, encore de la même faculté, autour du sujet : « La présomption de véracité pour les victimes de violences basées sur le genre », pour atterrir en finale.

Cette fois, sur le sujet : « La mise en place d’un tribunal international spécial en Haïti », Nidger (contre) et Stéphaneau (pour) devaient débattre pour porter le jury à trancher en leur faveur. Après une vingtaine de minutes de confrontation de haute portée, tout était clos. Un match digne de finale, tant les deux finalistes ont été à niveau. Les yeux étaient désormais rivés vers les jurés. Ainsi, c’était dans un délire total que le public a accueilli la délibération du jury qui a consacré Nidger Ferdinand Judson PAUL, lauréat de la sixième édition du concours de plaidoirie du BDHH sur les droits humains.

Une victoire amplement méritée pour cet jeune homme au verbe si facile dont l’éloquence tutoie le plus haut niveau. Nidger a rédigé une page nette dès sa première plaidoirie jusqu’à la finale.

En fait, sur un total de 36 participants après les présélections du mois de juin 2021, l’étudiant de l’EDSEG a fait mieux que tout le monde et a assuré son sacre dignement.

Ainsi, il succède à Rose-Lumane Saint-jean dans le palmarès, qui avait remporté la cinquième édition en 2020.

Du coup, Nidger aura la lourde responsabilité de représenter Haïti en France au concours d’éloquence organisé par Paris-1 Panthéon-Sorbonne. Si l’année dernière Rose-Lumane avait pu fouler le seuil des finales et remporter le prix public TV5 Monde, cette année le récent champion visera de remporter ce trophée au nom d’Haïti.

À cela, la rédaction d’AZ-INFOS TGV salue la réalisation XXL de Nidger Ferdinand Judson Paul et lui souhaite du succès continu pour les prochaines échéances !

Rendez-vous à Paris, rendez-vous au sommet, Nidger !

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s