Les membres du CEP rejettent la révocation du Premier Ministre – AZ-INFOS

Alors que le Premier Ministre, Ariel Henry, avait décidé de révoquer les membres du Conseil Électoral Provisoire (CEP) dans un arrêté daté du 27 septembre 2021, ils ont nié cette révocation. En effet, dans une note datée du 28 septembre 2021, les révoqués ont fait savoir que le Premier Ministre n’a pas cette compétence.

« Les membres du Conseil Électoral Provisoire (CEP) informent le public en général et la presse en particulier que le prétendu arrêté pris par le Sieur Ariel Henry, Premier Ministre par intérim ne nous concerne pas puisqu’au regard de la loi elle est en violation aux arrêtés du 14 septembre 2020 et du 5 juillet 2021 », ont-ils il écrit.

À cela, ils croient que la mission incombée au PM c’était de les accompagner dans l’organisation des élections. Si l’on se tient aux dispositions de l’arrêté du 5 juillet 2021.

En outre, Guylande Mesadieu et son équipe ont avancé que c’était un arrêté présidentiel qui les avait nommés, celui du Premier Ministre n’a pas la force nécessaire pour les révoquer.

En guise de poursuite, ils promettent de saisir les instances compétentes pour solliciter l’annulation dela décision.

Pour rappel, ce CEP n’a pas été nommé selon les normes constitutionnelles, car il n’avait pas eu la bénédiction de la Cour de Cassation.

Ainsi, sur quoi vont-ils s’appuyer pour continuer avec cette équipe tant contestée et organiser d’éventuelles élections dans le pays ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s