Droits Humains : Journée mondiale des personnes âgées en Haïti – AZ-INFOS

Par sa résolution 45/106 du 14 décembre 1990, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 1er octobre, Journée internationale des personnes âgées, qui se déroule cette année autour du thème : l’équité numérique pour tous les âges.

Cette journée se veut une occasion de rendre hommage aux personnes âgées et de faire prendre conscience des possibilités et des défis liés au vieillissement de la population. 

Elle vise entre autres à sensibiliser l’importance de l’inclusion numérique des personnes âgées tout en luttant contre les stéréotypes, les préjugés et les discriminations associés à la numérisation en tenant compte des normes socioculturelles et du droit à l’autonomie.

Dans la culture populaire haïtienne, la viellesse était traditionnellement perçue comme un signe de bénédiction et de sagesse. L’âge a conféré autorité et prestige. Les aînés en effet sont l’objet du respect et de la considération de leurs descendants et de la communauté entière.

Haïti fait partie du groupe de pays à vieillissement modéré. L’indice de viellesse de la population haïtienne est de 15,3 pour cent ce qui signifie que l’on compte environ 15 personnes âgées de 60 ans et plus pour 100 jeunes âgés entre 0 à 19 ans. 

La gouvernance politique en Haïti est marquée par la faiblesse du cadre institutionnel et constitutionnel, la corruption et la méfiance face aux pouvoirs politiques.

Ainsi les institutions publiques manquent de ressources financières et humaines, ce qui réduit considérablement la capacité de l’État haïtien à offrir des services de qualité et de lutter efficacement contre la pauvreté. 

Le respect pour nos aînés est une valeur fondamentale dans la société haïtienne et cette journée vient donc, à titre de rappel, nous inviter à exprimer de la reconnaissance aux grands-parents, aux parents, aux tantes et aux oncles, qui ont guidé, inspiré et consenti des sacrifices pour leurs familles et leurs communautés.

Depuis la Conférence Internationale sur la Population et le Développement en 1994, le gouvernement Haïtien, signataire de la Déclaration du Caire, s’efforce de s’organiser en vue de l’amélioration de la qualité de la vie dans le pays.

Soulignons que  l’année 2021 marque le début de la décennie des Nations Unies pour le vieillissement en bonne santé, qui fournit une plateforme afin de promouvoir des changements sociaux qui permettent d’améliorer la vie des personnes à tout âge.

Il est donc nécessaire d’investir dans des services communautaires de qualité, qui sont conçus en fonction des préférences des résidents les plus âgés, principalement lorsqu’il s’agit de l’écoute et du partage de l’information de manière à instaurer la confiance chez cette catégorie. 

Smith PRINVIL 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s