La DCPJ de mèche avec des kidnappeurs ? – AZ-INFOS

Joana Dorcéus

L’artiste, Joana Dorcéus a expliqué son expérience étonnante après avoir été enlevée et libérée trois jours après. Intervenant à l’émission Panel Magik sur Magik9, ce mardi 12 octobre 2021, elle a relaté des faits qui gênent.

Au fait, Madame Dorcéus, chanteuse et danseuse, enlevée à Thomassin 32 le 17 janvier 2021 et libérée le 21 du même mois, a fait savoir qu’aprè sa libération, elle s’était rendue à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) pour faire une déposition autour de son enlèvement.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les bandits étaient déjà au courant du contenu de son témoignage. « Ils m’ont appelé pour me répéter tout ce que j’avais dit et ils ont proféré des menaces à l’égard de ma famille et mes proches. Nous avons dû laisser le pays », a-t-elle lancé sur Magik9, avec une grande déception.

Une affaire qui vient de mettre en doute la crédibilité de la DCPJ qui ne cesse de perdre du terrain ces derniers temps.

Il faut dire que cet organe de sécurité nationale est doté de moyens nécessaires pour lui permettre de retracer les malfrats et les mettre sous les verrous. Cependant, force est de constater que la machine de kidnapping roule encore à grande vitesse en Haïti.

À quand une réponse efficace de la DCPJ face à un tel fléau ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s