OPC condamne l’assassinat des journalistes – AZ-INFOS

L’Office de Protection du Citoyen (OPC) a condamné l’assassinat de John Wesley Amady et Wilguens Louissaint, deux journalistes, survenu le jeudi 6 janvier 2022. À travers une note datée du 7 janvier dont la copie est acheminée à la rédaction d’AZ-INFOS TGV, l’OPC appelle l’État face à ses responsabilités de protéger les journalistes.

Selon OPC, ces actes rappellent la disparition de Vladimir Legagneur, survenue en 2018 à Grand-Ravine. C’est un nouveau cas qui doit interpeller les autorités. « L’OPC tient à souligner que la protection des journalistes relève de la responsabilité de l’État qui a pour obligation de garantir le droit à la vie, à la santé et au respect de la personne humaine, à tous les citoyens sans distinction, conformément à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme » peut-on lire à travers cette note.

En outre, l’organe dirigé par Me Renan Hédouville assimile la protection des journalistes à la protection de la liberté de la presse et de la démocratie dans le pays. L’État ne doit aucunement faillir à la mission de protéger vis-à-vis de de sa population.

Toujours à travers cette note, l’OPC exige une enquête non seulement sur l’assassinat des journalistes, mais également sur celui de l’inspecteur de police, Jerry Toussaint. Ces trois cas sont tous survenus à Laboule 12 et impliquent le gang baptisé « Timakak ».

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s