Michel André et le secteur démocratique ont pris acte de la fin du mandat du dernier tiers du Sénat – AZ-INFOS

Le jeu de la politique n’est pas jamais facile à cerner en Haïti. Le dernier tiers du Sénat ne jure la fin de son mandat constitutionnel que pour le deuxième lundi du mois de janvier 2023. Ce qui n’est pas l’avis de l’homme politique, Michel André et du Secteur démocratique qui ont dit avoir constaté la fin du mandat des sénateurs pour ce deuxième lundi du mois de janvier 2022. Ce point a été fait via un tweet de l’homme de droit.

La contre-attaque du président du Sénat, Joseph Lambert, a été immédiate. »En ma qualité de Président du Sénat, je souhaite une bonne année législative à mes collègues qui forment le 1/3 du Sénat dont le mandat arrive à terme le deuxième lundi de janvier 2023″,peut-on lire à travers un tweet de Joe Lambert.

Les dix (10) sénateurs avaient finalement prêté serment en 2017, alors que cela aurait dû se faire en 2016. Les élections annulées et réorganisées sont à la base de cet imbroglio. Le même problème était revenu sur la table quant à la fin du mandat de l’ancien président haïtien Jovenel Moïse.

Pour l’heure, le gouvernement mené par Ariel Henry ne s’est pas encore prononcé sur la situation des sénateurs. Selon les informations, une rencontre est prévue au cours de la journée entre les principaux protagonistes. Pourquoi autant de tergiversations alors que la loi s’est déjà prononcée sur la question ? Ne seraient-ce pas des manœuvres politiques ?

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s