Le juge d’instruction Garry Orélien se déporte du dossier de l’assassinat de Jovenel Moïse – AZ-INFOS

Garry Orélien

Confié du dossier de l’assassinat de l’ancien président haïtien Jovenel Moïse, le juge d’instruction Garry Orélien est contraint de se déporter du dossier. Cette information a été rendue publique ce lundi 17 janvier 2022.

Un délai de de trois était accordé au juge en vue de boucler son instruction. Lequel délai qui n’est ni respecté, ni prolongé par le doyen du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me Bernard Sainvil malgré qu’une demande de la sorte était faite par le juge lui-même auprès du doyen.

Me Orélien est accusé par le réseau national de la défense des droits humains (RNDDH) d’avoir rançonné des suspects dans l’affaire de l’assassinat de Jovenel Moïse. De graves accusations qui obligent le doyen de confier le dossier à un autre juge pour poursuivre l’instruction.

Le directeur exécutif de RNDDH, Pierre Espérance, avait révélé que le juge Garry Orélien aurait réclamé des sommes avoisinant les 50 mille dollars américains à certains individus soupçonnés dans l’affaire-Jovenel.

Des informations qui restent à confirmer. Ces révélations viennent sombrer encore plus le pouvoir judiciaire dans son trou. Ce pouvoir comme les deux autres est grandement taxé de corruption. Une enquête se révèle nécessaire autour des accusations portées à l’encontre du juge Garry Orélien.

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s