Jean-Charles Moïse refoulé en Haïti par les autorités américaines – AZ-INFOS

Jean-Charles Moïse

Le leader du parti politique « Pitit Desalin », Jean-Charles Moïse, a été refoulé en Haïti ce mardi 25 janvier 2022 par les autorités américaines. Après un voyage au continent africain, particulièrement au Nigeria, l’ancien sénateur était de passage sur le sol des Etats-Unis. Atterri en Haïti, il a fait ses premières déclarations sur ce qui s’est passé.

« Ils m’ont pris et m’ont demandé ce que j’avais discuté avec Nicolas Maduro lors de mon dernier voyage au Venezuela », une question à laquelle M. Moïse a refusé de répondre, d’après ses déclarations. En outre, il a fait savoir qu’il a aussi été interrogé sur son récent passage au continent africain et au Qatar.

Plus loin, l’ancien candidat à la présidence y trouve une raison bien fondée. « Si l’Occident décide de me frapper, cela signifie tout simplement que je l’ai frappé avec fracas », a lancé l’homme politique aux micros de certains journalistes et des dizaines de militants déjà arrivés sur les lieux.

Il a confirmé que son visa a été annulé et est suspendu pour une période de cinq ans pour ne pas fouler le sol américain. L’ex parlementaire a dit avoir été dérangé par le fait qu’on a pénétré des appareils dans sa bouche pour des raisons qu’il ignore jusqu’à présent.

À cela, cette scène, ne va t-elle pas étendre encore plus la popularité de Jean-Charles Moïse en considérant les éventuelles élections en Haïti ? Il faut rappeler qu’il a été reçu et honoré par des responsables du Nigeria la semaine dernière.

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s