Neuf juges mis de côté par le CSPJ pour absence d’intégrité morale et mauvais comportements – AZ-INFOS

Le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) a renvoyé neuf (9) juges du système judiciaire pour mauvais comportements et absence d’intégrité morale. À cet effet, une liste a été publiée le vendredi 4 février 2022 avec le nom des concernés et les juridictions auxquelles ils affectaient. Cette note a été signée par le secrétaire technique du CSPJ, Me Jean-Robert Constant.

Les neuf magistrats non-certifiés pour l’exercice 2021-2022 sont : Hosman Jean Baptiste (tribunal de paix de Gros-Morne, suppléant juge) ; Bob Simonis (tribunal de paix de Jacmel, suppléant juge) ; Fermo Jude Paul (tribunal de première instance de la Croix-des-Bouquets, juge et juge d’instruction) ; Pierre-Apsorbe Pierre-Louis (tribunal de première instance de la Croix-des-Bouquets, juge de siège) ; Robert Cadet (tribunal de première instance de Fort-Liberté, doyen en situation de mise en disponibilité) ; Duny Dubé (tribunal de première instance de la Croix-des-Bouquets, juge de siège) ; Monique Jean (tribunal de première instance de Jacmel, juge et juge d’instruction) ; Lenor Julien (tribunal de première instance de Jacmel, juge et juge d’instruction) ; Leccius Legène (tribunal de première instance de Jacmel, juge et juge d’instruction). Ce sont les neuf magistrats mis de côté par le CSPJ.

En revanche, la liste des magistrats certifiés a été publiée par ledit Conseil, citons : Jocelyn Lucien (juge de siège au tribunal de première instance des Cayes); Robert Jourdain (juge de siège au tribunal de première instance des Cayes); Claude Julien (juge et juge d’instruction, tribunal de première instance des Cayes); Johnson Simon (juge de siège au tribunal de première instance des Cayes); Patrick Labbé (juge et juge d’instruction au tribunal de première instance de Miragoâne); Gérard Nertilus (juge et juge d’instruction tribunal de première instance de Miragoâne); Adonis Toussaint (juge de siège, tribunal spécial du Travail de Port-au-Prince); Gardie Laura Nicole Jean Louis (juge de siège au tribunal de première instance de Port-au-Prince); Pierre Erick Faustin (juge de siège au tribunal de première instance de Saint-Marc); Erick Dorsainvil (suppléant juge au tribunal de Paix de la Croix-des-Missions); Pratz Desruisseaux (juge titulaire au tribunal de paix de Mapou); Erode Bazile (juge titulaire au tribunal de Paix de Port-Salut). Ils sont au nombre de douze à avoir la bénédiction du CSPJ pour l’exercice 2021-2022.

Toutefois, les faits reprochés aux neuf juges mis de côté n’ont pas été mentionnés. Une décision forte de la part du CSPJ qui va devoir continuer à multiplier les efforts pour épurer le système judiciaire haïtien. On espère tous que l’appareil de justice haïtien fonctionnera à plein régime pour cet exercice et dans la juste lignée de sa compétence.

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s