La route nationale N° 8, un labyrinthe sans frontière pour les citoyens de la Plaine – AZ-INFOS

Après la mort de  » Kolèg  », un chef de gang du groupe  » 400 Mawozo  », les soldats s’enfuient dans les airs avec leurs matériels de travail, les habitants poussent un ouf de soulagement. Mais, ce n’était pas encore la fin du règne de ce groupe de gang. Deux semaines plus tard, la route est devenue impratiquable à cause des bandits qui font des opérations au quotidien.

Depuis le vendredi 19 août 2022, et bien avant cette date, le transport public est handicapé. Plusieurs entreprises et institutions publiques et privées sont obligées fermer leurs portes, et le marché Dargout se fonctionne sous la grâce des bandits avec les commerçants domiciliés non loin du marché, puisque les bandits occupent la route à plein temps, en long et en large.

À Turbé, une zone sur la route de Malpasse, entrée de Latremblay 12, arrondissement de Croix-des-Bouquets, une commerçante qui ne voulait pas dévoiler son nom et qui ne sait quoi faire pour payer son  » Sabotay  » extériorise sa frustration. << Kisa pou n fè nan peyi sa? Pa gen sekirite, depi avan yè mwen paka al nan mache. M gen sabotay poum peye epi men lekòl la prèske ouvè. Menmsiw ta reziyew pouw pase nan bouch bandi yo, chofè yo menm pa vle ale. Epi kèk grenn ki deside ale yo, nèg yo sou wout la kanpe yo, fouye moun ki ladann yo, yo ka menm boule machin nan. Kisa pou moun fè nan peyi sa la menm ? >>, martèle la commerçante avec un ton de désespoir.

Dans certaines zones, le prix du transport en commun est doublé, et l’aiguille du prix de carburant ne prend presque pas la direction vers le bas, depuis la rareté. << Kounya pou m al Kwadèboukè m oblije peye 100 goud machine. Machin ki sòti nan zòn Boje Bonèt, ak nan zòn Gantye, se 250 goud wi moun yo peye, yo fè resèt yo depi atè. Moto yo menm se 1000 goud oubyen 750 goud yo mande >>, explique un passager qui voulait garder l’anonymat.

D’autres passagers et un travailleur montrent que c’est la rareté du carburant qui est à la base de la montée du prix de la course des transports. Sans oublier, les risques que les chauffeurs prennent pour passer sur la route si dangereuse. << Kous machin nan moute se paske nou paka jwenn gaz achte wi. Epi lè nou resi jwenn yon moun kap vann nou li, se 150 dola wi (750 goud) li fè nou peye galon an. Epi lè wap pase sou wout la se viw ou riske >>

La police montre qu’elle veut faire quand même une intervention sérieuse..Mais, après chaque démonstration, les soldats s’enfuient, la population respire un peu. Et après ?
La situation va refaire surface et aller de mal en pis. Plusieurs victimes ont été enregistrées sur la route, au niveau de Latremblay 5, le 24 août 2022.

Wyssmaël Paul

4 Commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s