Lionel Messi, du soir de sa carrière au petit matin d’un nouveau règne – AZ-INFOS

Lionel Andrés Messi

Sous l’accord entre ses pieds et sa tête, plusieurs générations ont vu de gigantesques exploits de ce fantastique footballeur. Né en Argentine, Lionel Andrés Messi n’a pas mis du temps à se présenter à la grande famille du football dès son jeune âge au centre de formation du FC Barcelone, nommé la Massia.

En 2004, l’entraîneur Franck Rijkaard a décidé de l’intégrer dans l’équipe première, et depuis lors, il ne s’est jamais arrêté de battre des records titanesques et d’enjoliver le jeu. Pendant plus de quinze ans, ses performances ont été vêtues de reluisances. Du haut de ses 35 ans, personne ne sait quand il raccrochera les crampons vu qu’il joue comme si on nous avait bluffé sur son âge. Néanmoins ce qui est sûr, la Pulga est au soir de sa carrière.

Éternel Messi

Après de longues années de disette, le peuple Argentin a enfin trouvé son messie, celui qui devait venir pour libérer ce coup de souffle retenu depuis 1986.

Ouf ! Comme il a été annoncé, il est venu et a tout raflé : des titres individuels et collectifs. De surcroît, Messi c’est le génie qui se joint au travail acharné. C’est ce côté créateur qui fraye le repli défensif de l’équipe adverse. Son toucher délicat du ballon, sa lecture minutieuse du jeu, ses passes incomprises, tout cela construit davantage sa légende.

Lionel Andrés Messi

Il dicte la trajectoire du ballon et celui-ci ne peut que lui obéir..On aura pas tort de dire que les deux font un.

Comme il nous a fasciné lors de son avènement, aujourd’hui encore il continue à balayer les murailles, à humilier les défenseurs et les gardiens. Le digne héritier est là, il se bonifie avec l’âge alors que certains ont précipité sa chute. Comme le vin qui ne vieillit pas, ses jambes n’arrêtent pas de danser pour faire tomber ses vis-à-vis.

Quand l’âge apporte à certains joueurs la faiblesse musculaire, la lenteur et tous les maux, lui il fait jouir ce dernier son intelligence, sa maîtrise, cette étincelle qui enflamme la toile; ce coup de maître qui réchauffe le cœur quand la froideur y siège.

Le foot a encore besoin de toi. Il te sent, il te voit ! En fait, c’est toi car tu es l’essence même. Que cette jouissance continue ! C’est vrai qu’on t’a vu pendant longtemps mais tu es cette capacité à nous surprendre comme bon te semble. Tu rends les choses faciles pendant que tu compliques la vie des adversaires.Tu as fait ton temps et fait rêver le monde. Toi qui électrises les stades par la mansuétude de tes gestes.

Messi, celui qui devait venir, qui vient et qui demeurera quand les années ne peuvent se tenir.

Messi ! Messi.! Messi ! Lorsque ses pieds dansent, son nom devient l’hymne du stade. Avec ce joyau, la folie à ses raisons de s’exhiber et le foot a son langage dont lui seul parvient à maîtriser. Si c’est vrai que ce sport est essentiellement collectif, lui, il est l’essentiel.

La fin d’un règne s’annonce pour faire place au tien. Merci Champion !

Jean-Amorse JOSEPH

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s