Archives des étiquettes : OPC

L’OPC salue le départ de l’éminent défenseur des droits humains, Me Gérard Gourgue – AZ-INFOS

L’Office de la Protection du Citoyen ne laisse passer aucune occasion sans se faire sentir. En effet, dans une note datée du 04 décembre 2020, soit le même jour du décès de Me Gérard Gourgue, une note est publiée de la part de l’OPC, en signe de respect et de gratitude à l’égard de l’excellent Professeur, parti malheureusement pour l’au-delà.

Lire la suite

L’OPC appelle à l’arrestation des individus impliqués dans les violences de Bel-Air – AZ-INFOS

Ce lundi 31 août 2020, des bandits ont mis en grand péril la vie des habitants de Bel-Air; des incendies de maisons, des personnes blessées et des morts ont été entre autres recensés. En effet, l’Office Protecteur du Citoyen (OPC), à travers un communiqué de presse daté du 1er septembre 2020, appelle à l’arrestation des individus ayant participé dans la

Lire la suite

Le Protecteur du citoyen rappelle au Premier ministre son poste de président du CSPN – AZ-INFOS

L’Office Protecteur du Citoyen semble être l’une des rares institutions étatiques à avoir encore l’échine droite. En effet, Me Renan Hédouville, le numéro Un de l’OPC s’est dit préoccupé non seulement par les actes de banditisme enregistrés quotidiennement, mais également par la passivité du pouvoir central.

Lire la suite

Alerte de l’OPC contre les violentes menaces lancées à l’endroit de son représentant dans la Grand’Anse – AZ-INFOS

À travers un communiqué de presse daté du 05 Juillet 2020, l’Office Protecteur du Citoyen (OPC) se dit très préoccupé par les menaces dont est l’objet son représentant à Jérémie, Me Arold Nicolas. En effet, de graves menaces qui sont arrivées surtout après que l’OPC ait crié au scandale, ce qui a porté le Premier Ministre, Joseph Jouthe, a demandé

Lire la suite

La Fédération des Barreaux d’Haïti désavoue Lucmane Délile dans ses propos mensongers – AZ-INFOS

La Fédération des Barreaux d’Haïti (FBH), via un communiqué de presse publié en date du 1er juillet 2020, a répondu aux déclarations fallacieuses du ministre de la justice, Me Lucmane Délile, faisant croire que la FBH était au courant de la liste des individus a gracier par le Président de la République, Jovenel Moïse.

Lire la suite
« Entrées précédentes