Festival-Slam et exposition artistique avec « Je slame » de Nid’Art le Slameur, une brillante réussite – AZ-INFOS

Dans son souci de promouvoir le Slam comme tendance non seulement en Haïti, mais également à l’échelle internationale, le jeune jongleur de mots, Nidger Paul, dit Nid’Art le slameur a présenté un pur produit à son grand public. En effet, dans le cadre de son projet à réaliser sur l’échelle d’un mois au minimum, un festival de Slam a été mis sur pied. Justement réalisé le 26 novembre 2020 au local de Together, à Puits-Blain, où une centaine de personnes ont répondu à l’appel, avec la participation de plusieurs talentueux slameurs.

En fait, l’activité avait débuté sous l’animation de Steeve Willins Paul, qui avait l’habilité de jouer avec le public de façon à mettre tout le monde dans l’ambiance. Après, c’était le tour du boss de la soirée, Nid’Art qui a eu l’amabilité de présenter le projet de fond en comble : les grands objectifs, les moyens, la manière à procéder et les sponsors rendant jusque-là possible la conception de ce projet combien formidable pour les mordus de belles lettres et de beaux mots.

Quelques instants après, les prestations étaient lancées. Dans cette lignée, c’est Kerv Slam qui avait l’honneur de lancer la balle, chose effectivement faite avec brio, avec ses deux textes présentés. Et qui a réussi à répondre aux questions du public, visiblement satisfait de la qualité de la performance du jeune Slameur.

En second lieu, c’était le tour de Slamel Bac, qui n’avait pas mis du temps pour conquérir le cœur du public ayant fait le déplacement. Il a caressé les mots jusqu’à la jouissance des fans de cette tendance artistique qui ne cesse de gagner du terrain en Haïti.

Pour faire suite à ces deux envoûtantes prestations, on a eu droit à cette exposition d’oeuvres d’art rares. Des portraits traduisant des réalités socio-culturelles de haute portée. En effet, c’était des œuvres de l’artiste Carl Rubens Lotin dit Rub’art qui tenait à répondre aux questions d’AZ-INFOS TGV sur la production de telles œuvres.

Parmi les quatre (4) portraits exposés, il y a avait le visage d’un homme noir demi-couvert par un voile blanc, avec le message :« Non au racisme », traduit en douze langues dont le créole. Un portrait qui va dans la ligne droite de ce que Nid’Art le slameur prône toujours avec beaucoup de ferveur :  » le respect des droits humains ».

Dans la catégorie de sport, le portrait de Cristiano Ronaldo, la star portugaise, qui symbolise la détermination, la persévérance, le travail acharné et la discipline ; c’est entre autres les valeurs que voulait vendre Rub’art à travers cette œuvre.

Encore, un portrait de cet acteur de série : « The Witcher » pour symboliser la puissance et un autre dans le secteur musical, Medjy de Enposib, un artiste qui ne cesse de défrayer la chronique ces derniers temps dans le monde musical haïtien.

Des chefs-d’œuvre qui traduisent toute la grandeur et l’infinie capacité artistique dont fait montre Rub’art, avec des thèmes inspirés par Nid’Art.

Peu de temps après, c’était la reprise des prestations avec Nid’Art le slameur, qui a su tâter les pouls du public avec son texte intitulé : « une réflexion non réfléchie » oui, jouer subtilement avec les mots, c’est bien l’affaire de ce jeune combien bourré de potentialités. Les acclamations et les waouh du public en guise de reconnaissance et d’administration à la prestation combien aboutie de Nid’Art avaient bien peint le tableau qui se présentait.

Ensuite, ont défilé successivement Naty, Slamarre et Sage Lyriciste dans des prestations les unes plus extraordinaires que les autres. On était justement dans la foulée de ce qu’on pourrait appeler sans risque de se tromper : « jouissance au slam avec je Slame de Nid’Art le slameur ».

Une série de prestations qui avait pris fin avec des jeunes musiciens qui ont pris soin du public avec des numéros exquis qui ne pouvaient que provoquer de l’admiration.

Ainsi, la boucle est bouclée avec Nid’Art qui tenait à remercier ses sponsors tels: Together Restaurant, qui avait offert d’heureux services aux participants, Belide Magazine, AZ-INFOS TGV, Amaryllis Toastmaster, Spotlight Haïti, Theophotography, ZiriGroup , Pato’s Creation of Event et tous les artistes et public qui ont fait le déplacement.

Le cap est à présent porté sur d’autres villes de province notamment le Cap-Haïtien, où l’étoile montante du slam se donne comme mission de visiter d’autres clubs de Toastmaster international, l’Université de Limonade ,les lieux touristiques et autres. À côté de cela, il portera des alléchantes prestations et organisera des ateliers d’écriture. Toujours dans l’optique de vendre au plus loin cette tendance certes jeune, mais qui garde déjà de nombreuses grandes réussites à son compte.

Nid’Art le slameur ne s’arrêtera pas d’émerveiller les ouïes sensibles aux doux attouchements verbaux et aux luxuriantes jongleries exécutées avec minutie au moyen de mots tirés avec maestria.

Amplement satisfait du succès obtenu au terme du FESTIVAL, Nid’Art se projette déjà sur le communiqué de presse qui se tiendra le 10 décembre prochain avec l’invitation de toute la presse, parlée, écrite et télévisée, ainsi que les médias en ligne.

N’hésitez pas à lui fournir du sponsors et lui rendre visite sur les réseaux sociaux Nid’Art Le Slameur, et même par contact téléphonique (+509-4456-8978) !Je slame, vous slamez, nous slamons avec l’excellent Nid’Art le slameur pour la nette promotion du Slam en Haïti et à l’étranger !

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT
t.chrismann05@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s