Une alléchante conférence sur la destigmatisation par Wasenie Anténor et Jeunes Leaders D’Haïti – AZ-INFOS

Jeunes Leaders d’Haïti et Wasenie Anténor ont présenté une conférence intéressante le samedi 30 avril 2022 à l’enceinte de l’Université Ruben Leconte, située à Delmas 53. Cette activité était tournée autour du sujet : Quelle est l’importance de la destigmatisation dans l’éducation du citoyen tiré du thème Éducation du citoyen. Pour les organisateurs, l’objectif était d’apporter un grain de sel dans la lutte à mener contre la stigmatisation au sein de la société haïtienne, notamment dans la commune de Delmas.

Un panel composé d’intervenants triés sur le volet a pu toucher le sujet de fond en comble. Milca Jean, phytothérapeute, a fait une large présentation sur la stigmatisation et son effet sur les gens qui en paient le prix. Elle a profité pour apporter au grand public quelques euphémismes tels non-voyant, personne à mobilité reduite, entre autres, à utiliser pour ne pas froisser les concernés.

Régine Verné, étudiante en communication sociale, une jeune dame unijambiste de naissance, a porté de profonds témoignages sur le combat qu’elle a dû mener, surtout face à certains personnes. Pour sa part, jeune étudiante en communication française, secrétaire administratrice et caissière, Sarhaline A. Joseph a fait sa présentation autour des gens discriminés juste à cause de leur rondeur physique. Témoins de la réalité, car elle fait partie de cette classe de victimes. Toutefois, elle a invité non seulement le public à adopter un autre comportement à l’égard de ces gens, mais également aux personnes à une déformation physique à ne pas laisser la place aux propos ou comportements stigmatisants avoir des incidences négatives sur leurs entreprises. Il faut s’en servir en guise de l’huile pour réchauffer son moteur pour aller de l’avant, a-t-elle soutenu.

De son côté, Evens jeune, étudiant en communication, marketing et relations publiques, a témoigné avoir à maintes reprises été la cible de paroles stigmatisantes juste à cause de son édentement. Une situation qu’il ne prend pas comme une fatalité. Au contraire, cela lui a permis de pousser encore plus loin son côté humoristique. Cependant, il est conscient qu’il n’est pas facile de faire face à cette situation, c’est pourquoi il a invité le public à user d’un langage humain et respectueux à l’égard des gens qui portent le poids d’une déformation ou malformation physique.

À l’issue de cette conférence qui a été très animée avec une soixantaine de personnes qui n’ont pas hésité à participer activement dans les échanges, les organisateurs ont clamé leur satisfaction pour la façon dont l’activité s’est déroulée : les intervenants ont été de niveau et le public avait répondu positivement à l’appel.

« Un merci à Dieu et à celles et ceux qui ont contribué à la réalisation de cette activité. Le plus important à retenir c’est que l’éducation du citoyen permet à tous de reconnaître la valeur et les qualités de tout un chacun en dépit de toute différence. Être citoyen n’est pas uniquement disposer de droits, mais aussi des devoirs envers les institutions et les individus de la communauté », a déclaré Wasenie Anténor, une organisatrice qui se donne à fond dans la question d’éducation civique.

Il faut signaler que cette conférence a eu lieu dans le cadre du concours de Jeunes Leaders d’Haïti dont Wasenie Anténor est l’une des participants. Cette compétition vise à éveiller chez les jeunes l’esprit du leadership et de participation dans des projets utiles au sein de leur communauté immédiate.

Chrismann Jean-Jacques TOUSSAINT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s